L'Algérie nouvelle fait face à un vide politique laissé par le départ des autorités françaises. Le panorama qui en découle témoigne d'un intense fourmillement social et de multiples initiatives. L'unité de la nouvelle classe dirigeante se fissure en renvoyant les uns et les autres en vaincus et en vainqueurs. C'est ce panorama de l'Algérie d'après-guerre que nous présentera l'historien Nedjib Sidi Moussa.

Détails des prochaines sessions

Le à