« Toute sa vie, Lounès Matoub a, à travers ses chansons, combattu l'intégrisme. Poète de la langue des Kabyles, le tamazight, il a refusé très jeune l'arabisation de sa région. Enlevé par des islamistes, puis relâché, il devient célèbre au début des années 1990, avant de se faire assassiner en 1998 par ceux qui ne supportaient pas sa liberté de penser ». Bruno Doucey


La rencontre sera suivie d'un thé à la menthe.

Détails des prochaines sessions

Aucune prochaine date